Gomme à la nicotine

Gomme à la nicotine

La gomme à la nicotine vous fournit une dose de nicotine pour vous aider à contrôler vos envies. Elle peut être utilisée avec le timbre. Utiliser deux produits à la nicotine ensemble peut aider les gens qui fument beaucoup.

La gomme est offerte en deux dosages. La meilleure option pour vous dépend du nombre de cigarettes que vous fumiez. Vous pouvez mâcher jusqu’à 20 gommes par jour, selon vos envies. La plupart des gens réduisent graduellement l’utilisation de la gomme chaque semaine, à mesure que les symptômes de sevrage s’atténuent.

Comment utiliser la gomme à la nicotine

Vous ne devriez pas mâcher la gomme à la nicotine comme de la gomme ordinaire. Vous devriez :

  • utiliser la technique qui consiste à mordre la gomme, puis à la placer dans un coin de la bouche; mordre dans la gomme une ou deux fois, puis la placer entre la joue et les gencives;
  • attendre une minute, puis mordre et replacer la gomme de nouveau.
  • Répétez le processus pendant 30 minutes.
  • La gomme prend de 15 à 30 minutes pour faire effet, il vous faut donc anticiper vos envies. Par exemple, si vous aviez l’habitude de fumer pendant vos pauses café, vous devriez prendre la gomme 30 minutes avant une pause café.
  • Ne mangez pas et ne buvez pas pendant 15 minutes avant d’utiliser une gomme ni pendant que vous la mâchez.

Consultez une infirmière ou un médecin avant d’utiliser la gomme à la nicotine si :

  • vous êtes enceinte ou si vous allaitez;
  • vous êtes traité pour une maladie cardiaque grave;
  • vous avez été victime d’une crise cardiaque ou d’un AVC au cours des deux dernières semaines; ou
  • vous utilisez régulièrement un médicament d’ordonnance.

Cessez d’utiliser la gomme immédiatement et consultez une infirmière ou un médecin si vous ressentez les symptômes suivants :

  • douleur thoracique;

  • rythme cardiaque irrégulier;

  • douleur à une jambe;

  • fortes douleurs à l’estomac; ou

  • éruption cutanée ou urticaire.

La gomme à la nicotine peut entraîner des effets secondaires, comme :

  • des malaises gastriques;
  • une irritation de la bouche, de la gorge ou des gencives;
  • une sensibilité aux muscles de la mâchoire;
  • des maux de tête; et
  • des troubles du sommeil.